Les associations partenaires

Corps

Un réseau de 338 associations partenaires agréées

La BAPIF offre l'aide alimentaire aux personnes démunies via un réseau de 338 associations partenaires agréées dont quelques collectifs regroupant plusieurs associations locales. Au total, ce sont 375 points de distribution qui sont liés à la BAPIF par une convention. On note un développement récent des associations de type "Epicerie Sociale" qui sont 110 à fin 2020.

La BAPIF accompagne ces associations quotidiennement tout au long de l'année dans leur mission. Elle leur fournit des denrées fraîches, des conserves et des surgelés, avec comme objectif la diversité et l'équilibre nutritionnel des personnes accueillies. Elle met gratuitement à disposition des associations l’outil informatique « Passerelle » qui les aide à gérer leurs stocks et leurs flux de marchandises.

Le réseau des associations s'étend sur tout le territoire de l'Île de France :

Les actions des associations

Les aides concrètes apportées par les associations aux personnes en difficulté s'inscrivent toujours dans une action de réinsertion sociale. 

Elles revêtent des formes très variées en fonction des modalités d'action choisies par chacune d’elles : 

Les colis alimentaires

La majorité des associations distribue des colis alimentaires. Les bénéficiaires sont principalement des familles, de plus en plus souvent des familles monoparentales. La plupart du temps, un colis est distribué chaque semaine avec une participation financière nulle ou symbolique (1 à 2 euros par colis).

 

 

 

Les repas

Le public est constitué majoritairement de personnes seules. Près de la moitié des accueillis vit dans la rue ou dans des squats. On rencontre de plus en plus de femmes, de couples et même de couples retraités. Aucun justificatif et aucune participation financière n'est demandé. 

Les collations 

Dans le cadre d'activités d'insertion sociale (cours d'alphabétisation, ateliers de cuisine, etc.), des collations sont proposées. Des accueils de jour pour les personnes sans domicile offrent également ce type de prestation.

Les "maraudes" 

Une aide alimentaire adaptée est proposée au cours des maraudes assurées par certaines associations. La plupart des maraudes s'effectuent le soir et, pour certaines, la nuit. Les bénévoles vont au-devant des personnes désocialisées qui ne veulent souvent fréquenter aucune structure d'accueil.

 

 

 

Les Epiceries Sociales

Epicerie Sociale

Dans les Epiceries Sociales (110 associations conventionnées avec la BAPIF), une participation financière d'environ 10% de la valeur marchande des produits est demandée aux bénéficiaires de l'aide. Elle est utilisée pour améliorer la situation des démunis (par exemple, pour rembourser une part de leur surendettement).