RETOUR SUR L'ETE 2021

Vie associative

Si les bénévoles se sont relayés pour prendre un peu de repos, la BAPIF, elle, n’a pas pris de vacances !

A Arcueil

Stéphane Poyé, responsable de l’entrepôt, résume : « Nous avons vécu un été relativement calme comparé à l’été 2020, COVID-19 oblige. Le mois de juillet a été soutenu du fait du nombre d’associations servies malgré une baisse de 30%. Nous étions en effectif très restreint : pas de services civiques, peu de bénévoles et des collaborateurs en congés.

L’été est une période où le recrutement est difficile. Heureusement, des stagiaires des grandes écoles (ENSTA, Sciences Po, ESSEC,... ) sont venus pallier ce manque de bras. Nous avons également dû organiser la gestion des ramasses afin d’éviter les pertes, en les partageant avec l’entrepôt de Gennevilliers et notre partenaire La Croix Rouge à Savigny-le-Temple.

En août, plutôt calme comparé au même mois l’année dernière, le mercredi était la journée la plus chargée puisque nous avons accueilli 18 associations contre 8 à 10 les autres jours.

Depuis septembre, l’arrivée de nouveaux bénévoles et de nouvelles associations nous permet de redémarrer dans de bonnes conditions.

A Gennevilliers : En pleine période Covid, l’été 2020 avait été trépidant : gros niveau d’approvisionnement, beaucoup d’associations comptant sur nous, une chaleur écrasante dans l’entrepôt et des températures dépassant 40°C, effectifs réduits mais tous volontaires pour le tri en chambre froide ! Soit deux mois de souffrance comparés à ce cru 2021, au cours duquel, précise Nicolas Dubois, responsable de l’entrepôt, « nous avons retrouvé une certaine douceur toute bapifienne » : faible niveau d’approvisionnement, peu d’associations, bref un été permettant de prendre le temps de ranger et nettoyer pour retrouver un entrepôt tout beau à la rentrée.

En ce mois de septembre, l’effectif se reconstitue et atteste d’un retour à la normale. Nous n’espérons plus qu’un meilleur niveau de ramasse pour pouvoir répondre aux besoins des associations…